samedi 15 février 2014

Les nouvelles technologies


Les technologies en tous genres chambardent nos vies et il en va ainsi en photographie. D'ailleurs autant de jeunes photographes prennent la suite des plus vieux qui eux prennent leurs retraites… souvent anticipées ou changent carrément de métier !

mardi 4 février 2014

La chambre claire…


Une des choses que l’on me demande souvent en me parlant de photographie numérique : t’ennuies-tu de la chambre noire, de travailler dans le noir avec les acides pour développer tes films et les papiers… sans oublier les odeurs d’acide de toutes sortes… la pensée me vient en me remémorant ces temps de création et je vous avoue toute l’incertitude qui accompagnait l’attente du résultat et les tas de questions qui nous angoissaient l’esprit.

Le film est-il bien exposé, est-ce que j’ai pris le bon révélateur, est-ce que j’ai bien ajusté la minuterie… moi qui suis relativement distrait. Alors, non, je ne m’ennuie de cette époque : de m’enfermer dans une chambre close, une chambre noire.

Personnellement, quand je suis à mon ordinateur et que je traite mes images à partir de fichiers DNG et que, graduellement, je vois apparaître le résultat… je me sens comme avant, devant un papier photo trempé dans le révélateur, ma tête au-dessus à observer l’image apparaître et où les grains d’argent sont simplement remplacés par des pixels… et c’est très bien ainsi !

Je préfère davantage la chambre claire que cette chambre remplie de noirceurs… photographe n’est-ce pas un métier de lumière… ?

Le seul regret que je peux avoir c’est que les étudiants en photographie actuels n’auront pas la chance d’apprendre les bases en ayant les deux mains dans la chimie et les papiers et aussi, les filtre de contraste Ilford ou Kodak… Ilford, une marque que j’affectionnais… une marque qui vient du Royaume-Uni (UK).

J’ai appris, tout récemment, qu’un club de photo - le 3e œil - situé sur le Plateau, à Montréal, a encore une chambre noire fonctionnelle de 12 agrandisseurs. Bravo ! Je suis passé pendant un bon 10 ans à faire de la chambre noire… à une époque où les photographes étaient des photographes par sélection naturelle : connaissance, talent et patience… trois qualités fondamentales d’être un bon photographe ce qui se perd aujourd’hui…